Visa Vacances Travail

Le Programme Vacances-Travail (PVT)

Le Programme Vacances Travail est également connu sous les noms de Working Holiday Visa (WHV) ou Visa Vacances-Travail (VVT). Il permet aux français de moins de 35 ans de découvrir un pays tout en étant autorisé à y travailler.

 

Visa Vacances-Travail
Ce visa permet aux ressortissants des deux Etats de séjourner, à titre individuel, dans l’autre Etat signataire afin d’y passer des vacances, tout en y exerçant un métier pour compléter leurs moyens financiers. La demande de visa doit être faite auprès de la représentation diplomatique ou consulaire en France du pays d’accueil, sauf pour l’Australie et l’Argentine où la demande peut être effectuée auprès de n’importe quelle représentation diplomatique ou consulaire de l’autre Etat.

Le visa de long séjour à entrées multiples qui vous sera délivré est valable un an. Vous disposez ensuite d’un délai de 12 mois pour entrer dans le pays d’accueil. La durée du séjour ne doit pas excéder un an à compter de la date d’entrée dans le pays, sans possibilité de prolongation. Il n’est, en principe, pas possible de changer de statut pendant la durée du séjour. A votre arrivée, un permis de travail vous sera établi. La durée d’emploi chez un même employeur peut être limitée.

A l’exception de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande qui n’imposent plus de quota pour les Français, le nombre de participants à ce programme est limité et fixé chaque année entre les pays participants.

Pour obtenir votre Working Holiday Visa, vous devrez attester de la souscription à une assurance PVT.

 

Pays signataires

L’Australie a conclu des accords avec une vingtaine de pays à ce jour dont la France, la Belgique et le Canada.

Les Français, Belges et Canadiens qui souhaitent se rendre en Australie dans le cadre de ce programme ont la possibilité de rester une année en Australie voire deux sous certaines conditions.

Le PVT permet également aux ressortissants australiens âgés de 18 à 30 ans de partir pour une durée d’un an dans un des pays signataires.

La Belgique a conclu des accords vacances-travail avec l’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande.

En mars 2013, un accord vacances-travail a également été signé avec Taiwan. Un accord est envisagé avec la Corée du Sud.

La France a signé des accords relatifs au programme  » vacances – travail  » avec les pays suivants :
Quant à la destination, le pvtiste est libre de choisir parmi l’un des pays avec lesquels la France a conclu des accords bilatéraux, à savoir :
•    Argentine : accord entre la France et l’Argentine relatif au programme « vacances – travail » signé à Paris le 18 février 2011 et entré en vigueur le 1er juin 2011 ;
•    Australie : accord entre la France et l’Australie relatif au programme  » vacances – travail  » signé à Canberra le 24 novembre 2003 et entré en vigueur le 21 février 2004 ;
•    Canada : accord entre la France et le Canada relatif aux échanges de jeunes signé à Paris le 3 octobre 2003 et entré en vigueur le 1er mars 2004 ;
•    Corée du Sud : accord entre la France et la République de Corée relatif au programme » vacances-travail  » signé à Séoul le 20 octobre 2008 et entré en vigueur le 1er janvier 2009 ;
•    Japon : accord entre la France et le Japon relatif au visa  » vacances – travail  » signé à Paris le 8 janvier 1999 et entré en vigueur le 15 juillet 2000 « .
•    Nouvelle-Zélande : Convention relative au programme vacances-travail entre la France et la Nouvelle-Zélande signée à Paris le 2 juin 1999 et entrée en vigueur le 6 avril 2000.
•    Hong-Kong : accord entre la France et le Gouvernement de la Région Administrative Spéciale de Hong-Kong de la République Populaire de Chine relatif au programme « vacances-travail » signé à Hong-Kong le 6 mai 2013 et entré en vigueur le 1er juillet 2013.
•    Singapour et le Brésil plus récemment.

Par ailleurs, la France a signé avec la Russie à Rambouillet le 27 novembre 2009 un « accord sur les migrations professionnelles », entré en vigueur le 1er mars 2011, et qui comporte des dispositions relatives aux « visas vacances-travail ».

En Italie, le PVT a une durée de douze mois.

En Suisse, le Département fédéral de Justice et Police a refusé d’entrer en matière sur la question des visas vacances-travail avec l’Australie en 2009 ce qui repousse la mise en place du PVT à un futur lointain.

Formalités pratiques
Vous trouverez des informations sur le programme et les dossiers de demande de visas auprès des consulats des pays concernés ou sur leurs sites Internet.

Pour plus d’information (ambassades, associations…)

Japan Association for working holidays makers 

Ambassade de Nouvelle-Zélande en France 

Service néo-zélandais de l’immigration 

Ambassade de France en Corée du Sud 

Consulat Général de France à Hong-Kong et Macao

Ambassade du Brésil en France

Embassy of the Republic of Singapore – Paris

Ambassade d’Argentine

Consulat général de France en Australie

Ministère de l’Immigration et de la Citoyenneté 

Ambassade du Canada en France 

Ambassade du Japon en France